Être Mère – Ce combat perpétuel

Contre les gens, les bienpensants, les moralisateurs, les conseilleurs, les médecins, les amis, la famille, le corps enseignant, les lois…

Il n’existe pas un moment où je suis totalement sereine quant à l’épanouissement de mon enfant.

Du moment où j’ai appris ma grossesse, Elles sont arrivées. Elles ? Les réflexions. Les remarques. Les « tu devrais ».

Docteur, je suis enceinte de 2 mois et demi mais je vomis tous les jours, je ne peux rien avaler pas même de l’eau, je suis fatiguée.

Ce bébé puisera dans vos réserves. De toutes façons vous avez ce qu’il faut. Et puis bon ce sont les symptômes sympathiques de la grossesse, ça disparaitra d’ici quelques semaines.

Ça n’a jamais disparu et on m’a laissé crever la bouche ouverte chez moi sous prétexte d’obésité. Mais Docteur, j’étais probablement déshydratée, n’y avez-vous pas songé ? L’obésité ne rentre pas en compte dans l’hydratation.

Plus loin dans la grossesse…

Pourrais-je la voir en 3D ?

Ah ah ah ah ! Avec cette masse de graisse ? Même pas en rêves. Soyez déjà contente que je la vois en 2D sans avoir à passer en endo ! Bon de toutes façons je vais noter sur le compte rendu que ça a été compliqué pour moi de bien tout voir au vu de la surcharge de graisse.

Avez-vous pensé au mal que vous me faisiez Docteur, en parlant ainsi du corps qui abritait l’être le plus cher à ma vie ? Etiez-vous au courant des épreuves qu’il a traversé pour, ce jour-là, ressembler à une montagne de graisse à vos yeux ? 120kgs à l’époque, ce n’était pas non plus dramatique ! Aviez-vous pensé au fait que vos instruments n’étaient peut-être pas assez performants et qu’ils pouvaient partager le tort de la mauvaise visibilité ? Oui, parce qu’après votre discours ô combien empathique, j’ai changé de cabinet de radiologie et miracle ! j’ai même pu voir le petit nez de ma fille à la perfection en 3D !

Et la délivrance… Mon bébé est enfin là, dans mes bras ! Je la tiens et n’en reviens pas… Je n’en reviens pas qu’on puisse aimer si vite et si fort. Je n’en reviens pas qu’on puisse avoir l’impression de tenir le monde entre ses bras. Mon petit monde de 48cms à peine. Le cœur qui bat la chamade de toute cette pression qui, d’un coup, pèse sur mes épaules. La protéger, l’élever, l’accompagner, la guider, lui parler, la conseiller, l’aimer, l’écouter et puis surtout, l’apprendre. Parce qu’on ne parle pas « bébé » en un claquement de doigts. Et nous y voilà ! La maternité. Moi qui pensais y trouver un havre de paix, un puit à ressources, à conseils bienveillants.

J’attends encore.

Je voudrais l’allaiter, mais je ne sais pas comment faire, pouvez-vous m’aider ? Elle a des glaires je crois, désolée, c’est ma première nuit en tant que maman, j’ai un peu peur qu’elle s’étouffe…

Ah mais là je n’ai pas le temps pour vous ma p’tite dame ! Mettez-la au sein et c’est tout. T’façon si elle ne mange pas c’est pas bien grave ! Et puis pour les glaires, si vous y tenez vraiment faudra aspirer et vous savez ce n’est pas agréable hein !

Ce n’était pas mon poids qui te gênait, toi, c’était peut-être mon âge ? « 20 ans et tout juste Maman, quel comportement inconscient » tu t’es peut-être dit… Alors cette première nuit seule avec mon bébé, seule avec mes responsabilité, seule avec mes craintes et ses plaintes, tu m’as laissée. 2 jours sans manger pour mon enfant, puisque je ne maitrisais visiblement pas l’allaitement. 2 jours à pleurer pour moi parce que j’avais l’impression de ne pas faire le poids… T’es-tu demandé comment j’avais vécu ce séjour, cette rencontre avec mon bébé de quelques jours ?

Les premiers rendez-vous pédiatre n’ont pas été plus glorieux ! Vieille bique proche de la retraite n’en a que faire de son mal-être.

Elle a des reflux, Docteur, je ne sais pas comment l’apaiser elle semble avoir très mal!

Vous lui donnez combien de bib en plus de l’allaitement ? Elle va ressembler à une boule si ça continue ! A 5 mois selon la courbe elle devrait peser 200g de moins. Va falloir retirer un bib dans la journée. Les reflux ? Ouais ça passera quand elle marchera. Donnez-lui de l’Inexium.

Et pourquoi pas du lait allégé Docteur ? Je peux peut-être couper mon lait maternel avec de l’eau, si j’installe une fontaine à eau à côté du téton ? N’avez-vous pas pensé, Docteur, que vos courbes étaient dépassées ? Que pour 200g rien ne nécessitait de l’insulter ? Avez-vous pensé Docteur, qu’il aurait pu être utile de pousser un chouia plus loin les recherches plutôt que de bourrer mon bébé de médicaments si jeune ? Parce-que vous savez, j’ai cherché, après avoir quitter votre cabinet et ne plus jamais y avoir remis les pieds, un pédiatre digne de ce nom. J’ai essayé encore et encore, m’éloignant de notre domicile essai après essai. Elle a frôlé la mort parce que tous, comme vous, ont estimé normal son état. La gavant de médicaments jusqu’à ses 1 an passé. Heureusement Docteur, j’ai fini par trouver la Perle qui avait bien lu le passage concernant le bien-être des patients, lors de sa signature du serment d’Hippocrate.

Contre ces gens, professionnels de la petite enfance, qui prennent peur quand nos enfants ne sont pas de parfaits petits clones modèles mais tentent de réfléchir par eux-mêmes.

Oui Madame, elle apprend à lire.

Ah mais attention faut pas l’entraîner là dedans parce que là, elle commence à savoir faire, elle va s’ennuyer à l’école après et ce sera difficile. Faut la freiner.

Et si, avec tout mon respect, le problème ne serait pas nos enfants mais les programmes de l’Éducation Nationale qui ne permettent pas aux enfants de sortir du moule dans lequel on cherche à les faire rentrer de force ? Et pourquoi, Madame, le fait que nos enfants soient différents et cherchent à s’épanouir différemment, ne serait pas une force plutôt qu’une tare ? Non, il n’est pas prévu que je freine mon enfant parce que vous souhaitez qu’ils s s’adaptent et se ressemblent tous. La différence est une force qu’il nous faut cultiver, qu’il faut accompagner au lieu d’essayer de la cacher à grand renfort de cases toutes faites.

Et puis sur fond de

« Laisse-la pleurer, ça lui fait les cordes vocales ! » (???????)

«Tu l’allaite encore ???? » (à 4mois…)

«Tu ne devrais pas la laisser dormir !»

« Coupe ses cheveux ! »

« Moi si j’étais toi… »

Ah mais alors ça tombe SUPER bien parce-que justement il se trouve que, par le plus grand des hasards, ouais laisse tomber même moi je suis choquée d’apprendre ça mais faut que je t’en parle quand même, c’est l’exclu de fou : Tu n’es pas moi. Elle n’est pas sortie de ton corps. Tu n’as pas lu DOLTO de l’année en cours (ahahahah) vas voir ailleurs.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s